Covid-19 : Les (mauvais) calculs du Président Faustin Archange Touadera
By rosmon actualités, factchecking 0 comment
17/Juin Covid-19 : Les (mauvais) calculs du Président Faustin Archange Touadera

Le 12 Juin, le président centrafricain Faustin Archange Touadera annonçait officiellement le port obligatoire du masque pour lutter contre le Coronavirus et l’allègement de certaines mesures. Dans son discours, prononcé au Palais de la Renaissance, à Bangui, il saluait la guérison de 459 personnes.

 

 Depuis hier, 11 Juin 2020, nous avons franchi la barre des 2 000 cas confirmés, plus exactement 2 044 et déplorons sept décès. Toutefois, nous sommes heureux d’annoncer 459 personnes guéries.

 

Faustin Archange Touadera, discours du 12 juin 2020.

 

Problème : les chiffres avancés par le Président diffèrent de ceux publiés par le ministère de la Santé, dans son communiqué ce même jour.

 

Le ministère de la Santé et de la Population annonce 13 nouveaux cas de Covid-19, confirmés le 11 juin 2020 sur le territoire Centrafrique. {…} A ce jour, le nombre total de cas confirmés est de 2 057 dont 363 guéris et 7 décès. 

 

Pierre Somsé, ministre de la Santé, communiqué du 12 juin 2020.

 

Cinq jours après cette cacophonie de chiffres, quatre autres communiqués de presse ont été publiés par le ministère de la Santé… sans que le nombre de guérisons n’atteigne le chiffre avancé par le président centrafricain. Le nombre de guérisons est resté en dessous de 400, soit 2 410 cas avérés de contamination dont 396 personnes guéries, 2 000 sous traitement et 14 décès, à la date du 16 Juin.

 

Le Président Touadera aurait-il omis de vérifier ses chiffres auprès du ministère de la Santé ? Qui croire ?

 

Après le prélèvement et l’examen au laboratoire, les fiches et les résultats de tous les patients sont envoyés au Centre des opérations d’urgence en santé publique (COUSP), selon les sources proches du dossier.

 

Dans ce service placé sous la Direction de la surveillance épidémiologique, un médecin est chargé de transmettre les données à l’unité de la communication mise en place avec le Plan national de riposte depuis mars 2020. C’est à ce moment précis que les supports de communication, notamment le communiqué de presse et le rapport (Sitrep), sont produits.

 

Les chiffres publiés par le ministère de la Santé sont le cumul des résultats des dépistages faits à l’Institut Pasteur, au Laboratoire national et à la clinique de la Minusca.

Z. Rosmon.

Previous Next
Comments (0)

Laisser un commentaire