Covid-19 : Marie-Noëlle Koyara, ministre de la Défense : « Je vais bien, merci »
By rosmon actualités, factchecking 0 comment
17/Juin Covid-19 : Marie-Noëlle Koyara, ministre de la Défense : « Je vais bien, merci »

Alors que des rumeurs circulant sur les réseaux sociaux la disent gravement malade de la Covid-19, un journaliste de Talato a rendu visite à Marie-Noëlle Koyara, ministre de la Défense. Testée positive, elle ne présente toutefois pas de symptômes.

 

Oui Marie-Noëlle Koyara a bien été testée positive à la Covid-19. Non, elle n’est pas gravement malade.

 

En acceptant de recevoir la rédaction de Talato chez elle, la ministre de la Défense a choisi de faire taire les rumeurs qui circulent depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux.

 

Comme plusieurs autres personnalités politiques, Marie-Noëlle Koyara est victime de fausses informations sur son état de santé. On l’a dit très atteinte par la Covid-19 sur WhatsApp. Il n’en est rien. Ce lundi 15 juin, installée sous une grosse tente militaire, la ministre de la Défense nous reçoit à son domicile.

 

Comme tous les visiteurs, nous sommes priés de nous laver les mains avant de pénétrer dans les lieux. Le port du masque est obligatoire chez elle. Les chaises sont désinfectées systématiquement après le départ de chaque visiteur. Elle veille personnellement au respect des gestes barrières.

 

Comment va-t-elle ? « J’ai été testée positive à la Covid-19 », annonce-t-elle de but en blanc. «Je suis probablement asymptomatique car je ne présente aucun signe. Je porte continuellement un masque pour ne pas constituer un danger pour mes proches. J’ai reçu des médicaments que je n’ai pas encore pris car je me sens bien. »

 

Bien qu’étant à la maison, elle continue de travailler. Elle passe des appels téléphoniques, donne des instructions… La vie semble normale pour elle et sa mission ne semble pas être affectée par la présence de la maladie.

 

Elle regrette en revanche les fausses nouvelles et la mésinformation qui entourent ce sujet. «I l y a deux semaines, bien avant mon test de Covid-19, j’ai fait un palu alors que je devais accompagner une délégation pour une cérémonie officielle à Bouar à l’occasion de la sortie officielle des USMS, les Unités spéciales mixtes de sécurité. Compte tenu de mon traitement, j’ai préféré ne pas y aller.», explique-t-elle.

 

Cette situation aurait, d’après elle, alimenté la campagne de désinformation à son égard. «Le résultat d’un examen est individuel et confidentiel. Certaines personnes prétendent connaître toutes les vérités, mais c’est faux», souligne-t-elle.

 

« Le Coronavirus est une maladie comme une autre. Nous devons apprendre à vivre avec…», dit-elle avec assurance.

 

Avec une longue carrière dans le domaine agricole, Marie-Noëlle Koyara est aujourd’hui en charge de la réforme de l’armée nationale. Face à cette pandémie, elle penche pour la pharmacopée.

 

«Depuis 2013, ma famille et moi avons pris l’habitude de prendre des tisanes. Nous avons vécu à une autre époque dans la zone Ouest du pays. Une maladie similaire y décimait la population. Des plantes ont été employées pour l’éradiquer. Il est temps, peut-être, d’encourager les études locales et d’exprimer une solidarité envers les personnes atteintes. Personne n’est à l’abri ! »

 

La République Centrafrique enregistre 2 289 cas confirmés de Covid-19 sur son territoire. Un seul décès est à déplorer au plus haut sommet de l’Etat, celui du ministre conseil Isidore Alphonse Dibert. D’autres personnes ont contracté la maladie mais sont aujourd’hui guéries.

Z. Rosmon.

Previous Next
Comments (0)

Laisser un commentaire