Centrafrique : L’Association de la communauté centrafricaine des Etats-Unis (US Séwa) fait un don de 1.000 USD soit 529.018 FCFA à la maternité Wali tî Emma
By rosmon actualités 0 comment
15/Juil Centrafrique : L’Association de la communauté centrafricaine des Etats-Unis (US Séwa) fait un don de 1.000 USD soit 529.018 FCFA à la maternité Wali tî Emma

Dans le cadre d’une synergie d’actions de solidarité pour la lutte contre la maladie à Coronavirus en République Centrafricaine, le bureau exécutif de la diaspora centrafricaine aux Etats-Unis réuni au sein de US Séwa a apporté une contribution de 1000 USD soit 529.018 FCFA le mardi 14 juillet 2020 à la maternité Wali tî Emma situé au quartier Boeing derrière l’aéroport international Bangui M’poko.

 

Ce don de sceaux avec support, de masques, de gels hydro alcooliques, de cartons de savon, de savons liquides, d’eaux de javel, etc., servira au personnel de cette structure sanitaire lutter contre barrer la propagation de la Covid-19. Il y a dans ce lot un lampadaire solaire et du matériel sanitaire pour la pharmacie. Cette aide vient s’ajoute aux actions déjà entreprises depuis 2016 par US Sewa. En guise rappel, cette association soutient les actions humanitaires par l’entremise de la Croix Rouge Centrafricaine. En novembre 2019, US Sewa est intervenu en faveur des sinistrés des inondations en appui au ministère des actions humanitaires.

 

« Notre champ d’action ne se limite pas seulement au sein de la communauté que nous avons formé aux Etats-Unis, mais il s’étend aussi en Centrafrique à travers divers appuis des structures qui œuvrent pour le bien-être des centrafricains. L’apparition de la pandémie de Coronavirus dans le monde a changé d’un coup la manière de vivre des populations. En Centrafrique, les moyens mobilisés pour faire face à cette pandémie ne sont pas tous réunis et le Gouvernement et ses partenaires cherchent encore des voies pour y remédier. Cette aide de quelques billets de dollars converti en matériel d’appui pour la lutte contre la Covid-19 qui, certes ne représente pas grand-chose mais une nécessité pour aider nos compatriotes, n’est que le début de l’ouverture d’un nouveau processus d’appui envers notre pays la Centrafrique. »

 

« Au nom des membres de l’Association US Sewa que je représente ici, je vous appelle tous à prendre soin de ces kits et de veiller ainsi à une bonne gestion de ceux-ci afin que le but pour lesquels ils sont donnés soit atteints », a mentionné Innocent Ngombe représentant de US Sewa résidant à Bangui dans son intervention.

 

Madame Nicole NamgbeI, Représentante du personnel de la maternité Wali tî Emma a quant à elle salué l’effort qu’a fourni la communauté centrafricaine des Etats-Unis et appelle ainsi toutes les autres communautés centrafricaines à travers le monde à se manifester dans le même sens afin de permettre à la Centrafrique et ses habitants de lutter contre la pandémie de Coronavirus.

 

« Cette aide est la toute première que nous avons reçu depuis la réouverture de la maternité le 8 mars 2020 avec l’appui de la famille Ndotha. Aujourd’hui, nous assistons à des actes de vol qui empêche notre structure sanitaire de bien fonctionner et de fournir un soin de qualité aux différents patients. Les lits d’accouchement, les assises se trouvant dans la salle d’attente, certains équipements de la maternité sont emportés par les voleurs qui rodent la nuit. Nous peinons à travailler pendant des heures tardives la nuit à cause de l’électricité qui se fait rare dans le secteur. Face à ce problème d’électricité, toutes les femmes dans les situations d’urgence, sont orientées vers la maternité des castors pour des soins ou assistance. C’est pourquoi nous lançons dès aujourd’hui un appel au Gouvernement centrafricain et à notre ministère de tutelle pour nous venir en aide et pour renforcer notre staff en personnel soignant qualifié afin d’assurer la survie de nos patients. » 

 

La maternité Wali tî Emma est le seul centre de santé qui se trouve dans la localité de Boeing et ses environs. Le nombre des femmes reçues pour les accouchements est estimé entre 40 à 60 par mois. Aujourd’hui, la maternité éprouve de sérieux problèmes de fonctionnement à cause du sous-effectif des agents de santé mais aussi du manque d’équipements adéquats afin de répondre aux attentes de ses patients.

François Kossime Palato.

Previous Next
Comments (0)

Laisser un commentaire