Centrafrique : La Délégation de l’Union Européenne (DUE) toujours active dans la lutte contre la Covid-19
By rosmon actualités 0 comment
17/Juil Centrafrique : La Délégation de l’Union Européenne (DUE) toujours active dans la lutte contre la Covid-19

La République Centrafricaine fait face aujourd’hui à une augmentation des cas de contaminations liées à la Covid-19. La DUE continue d’agir dans le but de limiter la propagation à travers la distribution des masques dans plusieurs endroits de la ville de Bangui ce mercredi 15 juillet 2020.

 

Cette mobilisation se traduit par l’appui des associations et ONGs telles que : Le Collectif Sauvons la Centrafrique, le Réseau Centrafricain au Leadership des Jeunes Femmes en Afrique Francophone (RCJFAF), le Réseau des Anciennes Femmes Ministres et Parlementaires (REFAMP), le Réseau des Organisation des Jeunes Africains Leaders des Nations-Unies (ROJALNU), et la Société Civile de la RCA (SCRCA). Ces organisations ont procédé à la distribution des masques dans cinq localités de la capitale. Les principaux bénéficiaires sont les conducteurs de mototaxis, les personnes handicapées, les commerçants des marchés de Bimbo, du centre-ville ainsi que les personnes âgées.

 

« L’Union Européenne dès le début de la pandémie du Coronavirus qui a aussi fait ravage en Europe a activé tous les projets pour appuyer l’Etat centrafricain. Parmi ces projets, nous avons financé la production de 180.000 masques artisanaux fabriqués par les couturiers locaux que nous distribuons actuellement. », a souligné le Premier conseiller de l’Union Européenne en Centrafrique M. Hugo de Melo Palma, lors de la distribution des masques au marché central.

Au niveau du marché central, 100.000 masques ont été distribués. « Les commerçants seront à mesure de se protéger tout en continuant d’exercer leurs activités économiques qui sont essentielles à la subsistance de la population. », a souligné la DUE.

 

Le Collectif Sauvons la Centrafrique a quant à lui distribué les masques dans le 4e arrondissement de Bangui aux mototaxis. Isidore Sangha, l’un des bénéficiaires a donné son point de vue : « Aujourd’hui en Centrafrique, nous qui conduisons les mototaxis sommes les plus exposés au coronavirus. Nous demandons au gouvernement et à ses partenaires de se mobiliser davantage. »

 

Dans le 5e arrondissement à l’école des sourds-muets et personnes handicapées, la distribution des masques a été bien accueillie par le Directeur de ladite école. « Lors de la décision du Gouvernement de suspendre toutes activités, nous avons obtempéré comme tous nos compatriotes. Nous avons mené des suivis auprès des différents parents afin de nous assurer que les élèves se portent bien, et s’ils respectent les différents gestes barrières. Que tous les partenaires nous viennent en aide afin qu’ensemble nous luttons contre cette maladie. », a témoigné Rufin Goumba, directeur de cette école.

 

Marius Poussinga, Coordonnateur du ROJALNU a profité de cet instant pour attirer l’attention de ceux qui pensent que le coronavirus n’est qu’une imagination et qui protestent contre la mise en application des gestes barrières : « Chaque centrafricain doit prendre conscience de l’existence de cette maladie dans notre pays. Nombreux sont ceux qui pensent que c’est de la blague ou un moyen pour les membres du gouvernement de se remplir les poches. Nous sommes tous témoins de ceux qui sont atteints par cette maladie, plusieurs personnalités de ce pays l’ont témoigné. Ça ne sert à rien de lutter contre la vérité. Faisons-nous humble, respectons les mesures barrières afin de mettre fin à cette pandémie dans notre pays. »

 

Les organisateurs comptent poursuivre dans les jours à venir la distribution des maques dans d’autres localités du pays.

François Kossime Palato.

Previous
Comments (0)

Laisser un commentaire