Covid-19 : Le respect des mesures barrières, un défi en Centrafrique
By rosmon actualités 0 comment
24/Avr Covid-19 : Le respect des mesures barrières, un défi en Centrafrique

Se laver fréquemment les mains, avec de l’eau et du savon, se tenir à distance des autres personnes, tousser ou éternuer dans le pli du coude ou dans un mouchoir, la prises des températures, sont des mesures primaires, instaurées pour se protéger de la covid-19. Des centrafricains se montrent encore réfractaires à ses mesures.

 

Vendredi 24 Avril 2020.  En Centrafrique, les établissements scolaires et universitaires et lieux de cultes, sont toujours fermés. Depuis l’annonce du premier cas avéré du Coronavirus, la distanciation sociale ainsi que les rassemblements sont interdits. Ces mesures prises par l’Etat, visent à protéger la population du danger de cette maladie. 17 personnes sont déjà touchées dont au moins 7 sont issues d’une transmission locale.

 

Très peu de personnes parmi la population respecte ces règles. Les révélations sont nombreuses : certains individus à leur retour d’un pays à risque, refusent de se soumettre au contrôle sanitaire. Ils se cachent même parfois. D’autres en isolement ne respectent pas le principe. Ces personnes constituent un danger public.

 

Constat partagé par Jeannette Nakombo, mère de famille. Elle s’indigne face à ce comportement : « C’est triste de voir certains compatriotes encore s’entêtés de suivre les mesures barrières, c’est visible, les places mortuaires, les cérémonies sont encore remplies de monde. Pour les puits d’eau, n’en parlant pas, même la quarantaine, n’est pas du tout respectée ».

 

Pour, Micael, Kongueret, habitant le 7ème arrondissement de Bangui, « c’est la faiblesse de Etat centrafricain qui favorise cette désobéissance. Y a-t-il un suivi réel de ces mesures qui sont prises par les autorités ? Je ne pense pas. Notre Etat se laisse faire ».

 

Le Ministre de la santé et de la population, Docteur Pierre Somsé, y voit un véritable challenge. « Aujourd’hui, on est confronté au risque de contamination par des gens qui arrivent des pays voisins, et qui refusent de se soumettre aux mesures de prévention. Je prends le cas d’un couple avocats qui refusent de se soumettre au contrôle sanitaire établi au niveau de PK26 route de Bouali, sortie nord de la ville de Bangui. Cette résistance de se plier aux mesures sanitaires est un défi ».

 

Le Ministère de la santé redoute une flambée de la maladie dans les prochaines semaines, tant que les mesures ne sont pas respectées.

Grace Gbaleo.

 

Previous Next
Comments (0)

Laisser un commentaire